La Vincent Grey Flash est la version compétition de la Vincent Comet, un monocylindre de 500 cm3, comme la Black Lightning est la version compétition de la Vincent Black Shadow, un bicylindre en V de 1000 cm3.

Produite en Angleterre de 1949 à 1952 à très peu d’exemplaires ce modèle est très rare et fait partie des motos classiques de collection des plus recherchées : seuls 31 exemplaires de Grey Flash furent produits par l’usine… Pour les amateurs de motos de compétition des années 1950 , il s’agit là d’une 500 cm3 des plus performantes. Plus rapide qu’une Norton Manx…
C’est aussi une des machines de collection les plus cotées : la dernière Vincent Black Lighting vendue aux USA est partie pour près de 900 000 $ !

Il est donc très difficile de trouver de nos jours une Grey Flash originale, complète et… en bon état. Comme beaucoup de motos de compétition de ces époques, elles furent modifiées, préparées, réparées et (plus ou moins) améliorées.

La Grey Flash présentée ici est une moto spéciale à base de Vincent Comet préparée par le spécialiste français des Vincent : Patrick Godet.
Patrick Godet à préparé cette machine dans les années 1990 à 1995 pour courir avec lui-même : c’était sa moto personnelle.
Si beaucoup de pièces originales de Grey Flash furent utilisées, elle bénéficia aussi de pièces modifiées ou reconstruites : arbre à cames, carburateur, embrayage à sec, boite Albion, etc.
Le but était de courir avec une Vincent monocylindre la plus performante possible.
Cette moto est restée ces deux dernières décennies, en France, dans une collection de Vincent parmi les plus complètes au monde.
Elle est donc à remettre en route pour être opérationnelle.

Elle est visible et disponible en France, à Paris.

Informations supplémentaires et prix sur demande.


Vous voulez en savoir plus ? 
Envoyez-nous un message

Votre nom *

Votre email *

Votre pays de résidence *

Votre n° de téléphone

Sujet *

Message *