Les MV 500 quatre cylindres de grand prix ont toujours fait rêver les passionnés de motos.

Le son du quatre cylindre en mégaphones à la sortie de l’eau rouge à Spa avec Giacomo Agostini au guidon de la MV d’usine fait partie de ce mythe.
Dans les années 60, les MV 500 quatre cylindres étaient les reines des grand prix. Mais il s’agissait de motos officielles confiées par l’usine à un petit nombre de champions comme Giacomo Agostini ou Phil Read.
Les pilotes privés n’avaient pas accès à ces motos mythiques.
En 1967, MV produira la première MV quatre cylindres de route, la 600.

Dans l’excellent livre de Ian Faloon,  » MV Agusta les 4 cylindres « , il y a une page dédiée aux quatre cylindres MV modifiées. Nous pouvons lire (page 199) :

 » Bien que la 600 soit conçue pour décourager les clients d’en faire une moto de course, en 1969, le pilote Suédois Sven Gunnarsson réalise une 500 cm3 de compétition à partir d’une 600.
Il remplace l’arbre de transmission par une chaine et construit un cadre double berceau.
Il confie l’alimentation à quatre carburateurs Amal concentriques de 26 mm et l’échappement est constitué de quatre tubes.
Une robuste fourche de Rickman Metisse, une roue avant Borani avec un disque Lockheed et, à l’arrière, un tambour Fontana de 200 mm double cames complètent l’ensemble.
La moto de Gunnarsson est impressionnante, mais les résultats ne sont guère concluants. « 

D’après la femme de Sven « Esso  » Gunnarsson, il n’a pas beaucoup couru avec la moto, cependant son compatriote Borje Jansson à bien utilisé cette moto lors d’une course et y a été victorieux.
La seule apparition publique de cette machine depuis 1969 a été lors du TT 1997, quand Sven Gunnarsson a participé avec cette machine à une démonstration.
La moto est actuellement dans son état originel : le cadre n’a jamais été peint en 47 ans.
Nous avons effectué une remise en route : vidange huile, démontage et nettoyage des carburateurs, remplacement des durits d’essence. Elle a démarré instantanément, sur ses quatre cylindres…


Si vous rencontrez des difficultés à voir cette vidéo, cliquez ici

Cette moto historique est présente dans les livres spécialisés sur les MV : bien sûr celui de Ian Faloon,  » MV Agusta les 4 cylindres « , mais aussi le  » MV Agusta  » de Mick Walker.
C’est un modèle unique et il s’agit de la toute première quatre-cylindres privée engagée en compétition.
N° de série moteur : 199 022
Cette moto a déjà été vendue.

Informations supplémentaires et prix sur demande.

 


Vous voulez en savoir plus ? 
Envoyez-nous un message

Votre nom *

Votre email *

Votre pays de résidence *

Votre n° de téléphone

Sujet *

Message *