La Bimota YB3, fabriquée à moins de 20 exemplaires, est une moto idéale pour courir le championnat ICGP et envisager d’excellents résultats. L’importateur de Bimota en Belgique avait fait venir cette moto en 1979 pour la confier au pilote Jean-Marc Toffolo.
Elle a été restaurée en France en 2006 : le moteur par Jacky Germain, le célèbre préparateur de Christian Sarron, la partie cycle par Yves Kerlo. Depuis, elle n’a été utilisée que deux fois sur des évènements classiques européens.

Histoire de la YB3
Bimota a produit, entre 1978 et 1981, des machines de compétition équipées de moteurs Yamaha TZ 250, équipant les YB1 et YB2, et d’un moteur de TZ 350 uniquement sur les YB3.
Parmi les Bimota YB3 construites, une dizaine furent réservées aux pilotes officiels Bimota : Jon Ekerold, Randy Mamola, Eric Saul, Patrick Fernandez et Michel Rougerie.
Patrick Fernandez obtiendra le titre de vice-champion du monde 350 en 1979. En 1980, Jon Ekerold deviendra champion du monde 350 pilote et offrira à Bimota le titre constructeur.
En parallèle, quelques YB3 furent distribuées à des importateurs privilégiés au Pays-Bas, en Hollande, en Australie, en Autriche et enfin en Belgique, d’où provient donc la moto présentée ici.
La YB3 est la dernière évolution des Bimota GP. Son moteur, sur base de Yamaha TZ  350, a été retravaillé par le staff technique Bimota coordonné par Massimo Tamburini  : 80 ch à 10 000 tr/mn, cylindres à 6 transferts et carburateurs de 38 mm power jets.
La partie cycle porte la signature de Massimo Tamburini, le fondateur de Bimota. Il avait concentré tous ses efforts sur le poids : la moto complète ne pèse que 98 kg, son cadre seulement… 6 kg !
Chaque détail de cette moto a été pensé pour la compétition, pour offrir une efficacité maximale et une précision absolue.
Tous les composants sont le must de l’époque : le cadre double berceau est réalisé en tubes Columbus au chrome molybdène pressurisé, les roues sont des Campagnolo magnésium, les freins des Brembo série OR, la fourche une Marzocchi Grand Prix, le train arrière de type cantilever est en aluminium, le carénage en profilé ultra-léger, etc.
Comme c’étaient le cas sur les prototypes Porsche 917 du Mans (le châssis était gonflé à l’hélium pour la vérification des soudures), les cadres Bimota peuvent être gonflés pour vérifier les soudures ou fêlures…

Spécifications
Marque : Bimota
Origine : Italie
Type : YB3
Cylindrée : 350 cm³
Année : 1979
État : complète et en état de fonctionnement

Cette machine exceptionnelle est disponible en France.

Informations supplémentaires sur demande.


Vous voulez en savoir plus ? 
Envoyez-nous un message

Votre nom *

Votre email *

Votre pays de résidence *

Votre n° de téléphone

Sujet *

Message *